BEnoît Willot rapporte ce dialogue surréaliste entre le ministre de l'Emploi et les parlementaires. Merci, c'est très gentil d'envoyer les résultats de vos missions locales pour l'insertion des jeunes au ministère, mais nous n'en faisons rien. Juste des tableaux Excel qui ne servent à rien. Voilà.

( par rapport au sujet de ce blog, il s'agit d'évaluation des politiques publiques, pas tout à fait de microfinance, car la majorité des jeunes qui passent dans les missions locales ne créent pas leur propre job)

Mais je dois dire que je reste abasourdi par ce foutage de gueule explicite. Oui, élus du peuple, faites des trucs sur le terrain ; décarcassez vous, bougez vous pour les jeunes en difficulté, et obéissez aux injonctions de l'Administration Centrale. Mais à part ça, on s'en fout de vos travaux.

Rappelons que Monsieur Laurent Wauquiez avait répondu récemment qu'il "ne savait pas" si c'était efficace, les missions locales (gag déjà relevé par Benoît Willot). On avait envie de lui répondre de lire un peu les rapports, nombreux et sérieux, qu'il reçoit. Ou au moins de les faire lire par quelqu'un qui lui en rendrait compte.

Bon, hé bien ne fatiguons pas le ministre avec de tels détails. Son administration fait des tableaux. C'est mieux que de jeter les rapports à la poubelle directement.

MàJ : Abhervé s'énerve à son tour sur cette ignorance "réelle ou supposée" du ministre.