C'est ici, sur le site du Sénat. C'est intéressant, très concentré sur le revolving --à jsute titre. Mais en tentant d'interdire le contrat de crédit sur les lieux de vente, le sénateur donne peu de chances à sa proposition d'être adoptée !

Les prêteurs se plaignaient beaucoup ces derniers temps que leur activité soit surencadrée : un loi par an en moyenne depuis 20 ans.

Sur la concept de crédit responsable, voir le site de ECRC

Sur le débat et les réactions de lecteurs, voir le papier récent sur Eco89

voir aussi texte de la directive du 23 avril 2008 sur le crédit conso (prévoyant notamment un TAEG présenté de la même façon dans tous les pays de l'Union)