Evaluer la microfinance après le scandale Compartamos, c'est le titre de mon papier qui parait début Juin dans le "Rapport moral sur l'argent dans le monde 2009".

C'est un effort de mise en forme de nombreux arguments, sur lesquels j'ai discuté avec des personnes nombreuses, et je me suis même grave engueulé avec certaines. Basta. Il y a un moment ou il faut arrêter la naïveté émerveillée des "success stories" de la MF et commencer à travailler sérieusement sur le seul et unique critère. Un prêt, c'est fait pour enrichir l'emprunteur : d'accord, oui ou non ?