Je viens de retrouver par hasard un papier écrit en 2009 par Elodie Parent, une chargée d'affaire de Proparco (c'est une filiale de l'AFD) sur "entre taux d'intérêt et rentabilité, quel équilibre?" : bonne question ! Surtout après la mise en Bourse de SKS en Inde ...

juste une phrase en extrait :

"Ainsi, en 2006, si Compartamos s’était contenté d’un ROE de 15 %, au lieu de 56 %, elle aurait pu baisser de 29% les taux (qui seraient passés de 85 % à 56 %)".

je regrette qu'elle ne cite pas la source et la méthode de ces estimations : ce serait encore plus probant !

(Non que je sois obsédé par Compartamos, mais ça reste tellement suggestif sur l'avenir d'une partie de la MF !)