J'avais envie depuis un moment de réagir sur la question du "modèle économique". En gros, et pour rester dans l'équation française, on entend dans les réunions sérieuses de jeunes convertis vous expliquer "le modèle". Je résume : ya un seul et unique modèle de MC, c'est celui qui est rentable. Et pour être rentable, il faut facturer des intérêts. Evidemment, des intérêts élevés, puisque les couts de production sont élevés en France (parce que les salariés coutent cher).

Donc si tu ne factures pas des intérêts élevés, t'es pas durable, t'es pas sustainable.

hé bé je prenais prétexte des rapports annuels pour rappeler que France Initiative arrive, chaque année depuis 25 ans, à obtenir de l'argent et à le prêter sans intérêt. Ce qui me parait assez "durable" non ?

Évidemment, à partir de concepts et de méthodes qui philosophiquement sont éloignés du "modèle rentable".

voilà mon petit papier paru dans les débats sur le site les Echos le 5 avril

(il y a un raccourci abusif dans le dernier alinéa : il laisse croire que l' "Adie est en crise" ce que ne je crois pas et ce qui n'est pas le cas. J'avais écrit que "de nombreuses IMF" ont des difficultés à emprunter depuis l'an dernier.).