Evaluer la microfinance - Benoît Granger, MicFin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - MIX

Fil des billets

mardi 23 décembre 2008

le ranking du MIX est en ligne ; les résultats sont toujours aussi contestables

IL est ici. Il ne comprend, comme précédemment, que des données financières et sur la production. L'intégration des critères de performance sociale est annoncée à nouveau (après la réunion de Juin dernier à la banque mondiale) mais ne sont pas encore la.

je ne suis pas rentré dans le détail, mais pour l'essentiel ce classement pourrait être celui de banques ordinaires. Ou sont les spécificités de la MF dans cette méthodo ?

Et est-ce bien sérieux de mettre en N° 1 une IMF qui a 60 000 clients emprunteurs, et en N°2 une IMF (en fait une quasi-banque) qui en a 1, 6 millions ?

Est-ce crédible des IMF qui passent en un an du 135 ème au 3 ème rang ? et du 105 ème au 6 ème rang ?

Bref, de gros problèmes de méthodo, outre cette obsession de classer, classer, classer encore et désigner des "champions" ("and the winner is...")

les tables en Excel sont également disponibles.

mercredi 22 octobre 2008

Une liste d'indicateurs issus de SPTF dans le MIX market dès 2009 ?

C'est un résultat spectaculaire de la réunion CGAP de Juin dernier (et de quelques autres réunions, à vrai dire) : il existerait un accord sur une liste d'indicateurs de "performances sociales" des IMF. Et plus important : ces indicateurs seront publiés sur le MIX, la première (la seule ?) base de données sur les IMF, qui se contentait de publier jusqu'à maintenant le plus facile : les performances "financières" ; c'est à dire l'analyse des comptes des IMF.

J'ai signalé la parution récente de la dernière étude de benchmark du MIX.

J'ai signalé aussi la dernière récapitulation des progrès par Cécile Lapenu ici.